top of page

Cinq choses à savoir lorsque l'on fixe des limites à ses enfants

Nous établissons des règles pour des enfants qui ne sont probablement pas très enthousiastes à l'idée de devoir les respecter. Il est donc normal qu'ils ne soient pas réceptifs à vos limites ou que les choses ne se passent pas comme prévu. Voici cinq choses à savoir qui vous aideront à les faire accepter et appliquer.


Soyez clair(e) et direct(e)

Les limites exigent de la franchise et de la clarté. Vous ne pouvez pas tourner autour du pot ou supposer que l'enfant "comprendra". Pour qu'une limite soit communiquée efficacement, vous devez être direct(e) et précis(e). Cela signifie que vous devez énoncer clairement vos attentes et les limites que vous imposez. Par exemple, "A table, on ne consulte pas d'écran. C'est un moment de partage ou l'on doit être attentif au plat que l'on mange et à la discussion en cours. Si tu regardes ton écran à table, je te le confisquerai une heure" est une déclaration claire et directe, contrairement à "tu ne regardes pas ton mobile à table, d'accord ?".


Être direct(e) peut être inconfortable, mais c'est mieux que de supposer que l'enfant comprend la règle ou de laisser ouverte la porte à l'interprétation. Il se peut également que vous deviez communiquer ou répéter la limite plus d'une fois, surtout s'il s'agit d'une nouvelle limite.


Préparez-vous à un éventuel rejet

Ce n'est pas parce qu'une limite a été fixée que l'enfant va la respecter ou être réceptif. Il est toujours possible qu'il y ait des réactions négatives. L'enfant peut protester ou essayer de vous culpabiliser pour contester la limite. Soyez préparé(e) à cette éventualité.


Faites participer les enfants à la définition des limites

Organisez une réunion de famille. La communication familiale permet à chacun de participer à la définition des limites. Lorsque les enfants partagent la propriété des règles, ils s'investissent davantage. Inutile de fixer trop de règles. Mieux vaut 10 règles respectées à 100% que 25 règles suivies de temps en temps. Une fois les "dix commandements de la famille" établis, rédigez un document que chacun signera. Affichez des copies du contrat dans la cuisine et/ou dans chaque chambre. N'oubliez pas qu'il ne s'agit pas tant de restrictions que de règles à respecter.


Renforcez la limite

Fixer ou établir une limite est une chose, la renforcer en est une autre. Lorsque vous fixez une limite, préparez-vous à la renforcer et appliquez la conséquence prévue (si nécessaire). Les mots ne sont que des mots tant qu'ils ne sont pas suivis d'actions. Soyez cohérent(e) et allez jusqu'au bout. Si l'enfant continue à ne pas respecter la limite, il est important de lui faire comprendre à chaque fois que ce n'est pas acceptable.


Lorsqu'on élève des adolescents, les conséquences naturelles sont tout simplement plus logiques. Pour les enfants plus jeunes, cela permet d'associer des conséquences négatives à un comportement spécifique. Si une pièce n'est pas rangée comme vous l'avez demandé, manquer une activité amusante pendant le nettoyage de la pièce est moins une punition qu'une conséquence.


Vous entendez un gros mot ? Demandez à l'enfant de chercher dix mots appropriés dans le dictionnaire et de les recopier tous, y compris les définitions, l'étymologie (origine du mot), etc.


Les enfants ont parfois des comportements acceptables et d'autres inacceptables. Le fait d'étiqueter un enfant comme étant "mauvais" ne contribuera pas à améliorer son comportement mais lui donnera une image négative de lui-même.


Il est également essentiel de féliciter l'enfant quand il respecte les règles sans que vous ayez à les lui rappeler ou quand il s'exécute immédiatement lorque vous les lui rappelez. Le renforcement positif est le meilleur moyen que la règle soit adoptée.


Traite les autres comme tu veux être traité(e)

Un moyen d'aider les autres enfants à comprendre quelque chose est de le montrer en exemple. Si votre enfant veut que les gens respectent ses limites, il doit respecter les limites des autres. Il est important d'apprendre à vos enfants à respecter les limites et à ne pas les enfreindre. La définition des limites et leur respect vont dans les deux sens.


Chacun a le droit de fixer ses propres limites. Parfois, les limites n'auront pas de sens pour votre enfant. Ce n'est pas parce que quelque chose ne leur semble pas important que ce n'est pas un problème pour quelqu'un d'autre. Si quelqu'un fixe une limite à vos enfants, il n'est pas acceptable qu'ils essaient de la contourner. Le respect des limites est une voie à double sens.


La définition et le respect des limites sont des compétences importantes à acquérir pour les personnes de tous âges.




6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page