top of page

Comment agir face à la pression de ses pairs ?

Dernière mise à jour : 4 oct. 2023

Les personnes de ton âge, comme tes camarades de classe ou les membres de ton club de sport, sont appelées des pairs. Lorsqu'ils essaient de te faire agir d'une certaine façon, cela s'appelle la pression des pairs.


Tu peux avoir envie d'être comme tes pairs, même s'ils ne te mettent pas la pression. Il est naturel de vouloir s'intégrer.


C'est normal d'aimer ce que tes amis et tes camarades de classe aiment, ou de faire ce qu'ils font, tant que cela te convient à toi aussi. Mais la meilleure chose à faire est d'être soi-même, même si cela signifie être différent de ses camarades.


Les pairs s'influencent mutuellement par le simple fait de passer du temps ensemble. Tu apprends d'eux et ils apprennent de toi. Il est naturel d'écouter et d'apprendre des personnes de ton âge.


Les camarades peuvent t'influencer de bien des façons. Par exemple, tu peux voir ce que les enfants de ta classe portent, aimer ça et porter la même chose. Cela va dans les deux sens. Tes camarades peuvent regarder ce que tu fais et commencer à le faire aussi.


Les pairs peuvent s'influencer mutuellement de manière positive. Peut-être qu'un enfant de ton cours de sciences t'a appris un moyen facile de te souvenir des planètes du système solaire. Tu admires peut-être un ami qui est un bon sportif et tu essaies de lui ressembler. Tu as peut-être suscité l'enthousiasme de tes camarades quand tu leur as parlé de ton livre préféré et maintenant tout le monde le lit.


Mais les pairs peuvent aussi s'influencer mutuellement d'une manière négative. Ils peuvent essayer de te pousser à faire quelque chose que tu sais être mauvais. Par exemple, que se passe-t-il si quelques enfants à l'école essaient de te faire sécher le cours avec eux ? Et si ton coéquipier de football essaie de te convaincre d'être méchant avec un autre joueur et de ne jamais lui passer le ballon ? Et si un enfant de ton quartier voulait que tu voles dans un magasin avec lui ?


Que ferais-tu ? Céderais-tu à la pression ? Ou bien t'éloignerais-tu quand tu sais que ce n'est pas bien et que cela va à l'encontre de tes valeurs ?


Il est parfois plus facile de savoir ce qu'il faut faire que de le faire. En y réfléchissant à l'avance, tu es prêt à faire ce qu'il faut. Et quand tu fais ce qu'il faut, tu peux donner un bon exemple à tes camarades.


Pourquoi certains enfants cèdent-ils à la pression des pairs ?

Certains enfants cèdent à la pression des pairs parce qu'ils veulent être aimés ou parce qu'ils pensent que cela les aide à s'intégrer. Certains craignent que les autres enfants se moquent d'eux s'ils ne suivent pas le groupe. D'autres le font parce qu'ils sont curieux. Ils veulent peut-être essayer quelque chose que les autres font. Ils peuvent suivre le mouvement s'ils pensent que "tout le monde le fait".


Comment dire non à la pression des pairs

Fais confiance à tes propres sentiments sur ce qui est bien ou mal. Demande-toi : "Est-ce la bonne chose à faire ?" Tu connais probablement déjà la réponse. Lorsque tu sais ce qu'il faut faire, cela t'aide à rester ferme.


  • Trouve un ami qui te soutiendra. Il peut être très utile d'avoir au moins un autre camarade qui est prêt à dire "non" aussi. Cela enlève beaucoup de pouvoir à la pression des pairs. C'est génial d'avoir des amis qui te soutiennent quand tu ne veux pas faire quelque chose.


  • Choisis de bons amis. Un parent ou un professeur t'a probablement déjà dit : "Choisis bien tes amis". La pression des pairs est une raison importante pour laquelle ils disent cela. Si tu choisis des amis qui ne séchent pas les cours, ne fument pas de cigarettes et ne mentent pas à leurs parents, alors tu ne feras probablement pas ces choses non plus, même si d'autres enfants le font.


  • Aide un ami. Tu as peut-être remarqué qu'un ami a du mal à dire non à la pression des pairs. Tu peux l'aider en lui disant : "Je suis avec toi".


  • Éloigne-toi. Si tu es confronté à la pression des pairs alors que tu es seul, il y a encore des choses que tu peux faire. Tu peux rester à l'écart des pairs qui te poussent à faire des choses que tu sais être mauvaises. Tu peux leur dire "Non" et t'éloigner. Mieux encore, trouve-toi d'autres amis et camarades de classe avec qui passer du temps.


  • Demande conseil à un adulte. Si tu es confronté à une pression des pairs difficile à gérer, demande conseil à un adulte en qui tu as confiance. Parle à un parent, un enseignant ou un conseiller scolaire. Cela peut t'aider à te sentir beaucoup mieux. De plus, ils peuvent t'aider à te préparer pour la prochaine fois que tu seras confronté à la pression des pairs.


La pression positive des pairs

La pression des pairs n'est pas toujours une mauvaise chose. Par exemple, les pairs peuvent faire pression sur les brutes pour qu'elles se comportent mieux avec les autres enfants. Lorsqu'un nombre suffisant d'enfants se réunissent, les pairs peuvent faire pression les uns sur les autres pour qu'ils fassent ce qu'il faut !

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page