top of page

Es-tu stressé(e) à cause de l'école?

Dernière mise à jour : 16 nov. 2023

De nombreux enfants et jeunes s'inquiètent au sujet de l'école. C'est tout à fait naturel. Les inquiétudes font partie de la vie et apprendre à les gérer est nécessaire pour grandir. Cependant, nos sentiments peuvent parfois nous empêcher de vouloir fréquenter l'école.


Quand tu penses à l'école, es-tu ?

  • Inquiet(e)

  • Tu te sens malade ou tu fais semblant de l'être

  • Tu n'es pas sûr(e) de toi

  • Tu as peur

  • Tu es de mauvaise humeur

  • Tu éprouves des difficultés à dormir

  • Tu es préoccupé(e) à propos de l’amitié, de tes amis

  • Tu te sens déprimé(e)

Tu n'es pas seul(e) dans ce cas. Nous avons tous cette impression de temps en temps à cause de ce qui se passe dans notre vie à la maison, à l'école ou ailleurs.


Certaines choses à l'école peuvent te faire ressentir de l'inquiétude, comme par exemple :

  • Des problèmes d'amitiés

  • Un changement d'école

  • Des personnes intimidantes ou agressives

  • Te sentir trop différent(e) des autres

  • Ton apparence

  • La pression pour obtenir les notes souhaitées

  • Le bruit ou l'agitation à l'école

  • Ne pas comprendre ou ne pas faire face au travail scolaire

  • Ne pas être bon(ne) en sport

  • L'inquiétude à l'idée de te changer pour l'éducation physique

  • Ne pas s'entendre avec certains professeurs

  • Les examens et les tests

Il se peut aussi que certaines choses, en dehors de l'école, te fassent ressentir cela, par exemple

  • Le décès d'une personne importante pour toi

  • Des parents qui se disputent ou se séparent

  • Un parent qui est malade

  • Des membres de ta famille qui se sentent inquiets, déprimés ou tristes

  • La mort ou la perte d'un animal de compagnie

  • La naissance d'un petit frère ou d'une petite sœur

  • De nouvelles personnes emménageant dans ta maison

  • Des difficultés pour se rendre à l'école

  • Les parents qui ne comprennent pas tes sentiments


Que dois-je faire si je si je me sens comme ça ?


Le plus important, c'est de parler à quelqu'un. Il peut s'agir de tes parents, d'un adulte à l'école, d'autres membres de ta famille ou d'un ami. Pense aux choses qui t'inquiètent, fais une liste ou dessine-les, puis classe-les du plus inquiétant au moins inquiétant.


Que peut faire ton école pour t'aider ?

Trouve un adulte de l'école en qui tu as confiance et parle-lui, il doit t'écouter et te croire. Il peut travailler avec toi et tes parents pour découvrir ce qui te préoccupe et ce que toi et eux peuvent faire pour t'aider. et eux peuvent faire pour t'aider. Les choses qu'ils peuvent faire comprennent :

  • Identifier une personne à qui parler

  • Modifier ton emploi du temps

  • Trouver un espace sûr où tu peux te rendre quand tu te sens mal

  • Te donner du soutien pour les devoirs ou en cas de difficultés avec tes amis

Ces actions peuvent être inscrites dans un plan de soutien afin que toi, tes parents et l'école sachent quelles actions ont été convenues pour t'aider.


Lorsque tu te sens inquiet...

Tout ton corps réagit lorsque tu es anxieux.

  • Douleurs musculaires

  • Maux de tête

  • Difficulté pour t'endormir

  • Gorge ou bouche sèche

  • Tes muscles sont tendus

  • Digestion difficile, maux d'estomac, problèmes intestinaux

  • Essoufflement

  • Ta peau devient pâle

  • Ton cœur bat plus vite

  • Sensation de fatigue, manque de souffle

  • Tu te sens fatigué(e) ou sans énergie


Essaye de remarquer quand tu commences à ressentir l'un des signes ci-dessus et arrête-toi un moment. Il existe de nombreuses stratégies différentes pour t'aider à te détendre lorsque tu te sens stressé(e) ou anxieux(se). Tu dois trouver celles qui te conviennent le mieux.

Pour commencer, voici quelques exemples...


Tâche de détendre ton corps

1. Assied-toi ou allonge-toi dans un endroit calme et confortable

2. Etends tes bras et serre les poings, puis relâche-les.

3. Tends les jambes, fais bouger tes doigts de pied puis relâche-les

4. Ferme les yeux et grimace, puis détends-toi.

Essaye de respirer calmement

1. Prend une inspiration lente par le nez pendant environ 4 secondes

2. Retiens-la pendant 1 ou 2 secondes

3. Expire lentement par la bouche pendant environ 4 secondes

4. Attends 5 à 7 secondes avant de prendre une autre inspiration

5. Répète 5 à 10 fois


Essaye la visualisation

1. Ferme les yeux

2. Inspire et expire lentement et profondément

3. Pense à ton endroit préféré, peut-être un endroit où tu vas en vacances

4. Concentre-toi sur cet endroit et imagine-toi là-bas

5. Que vois-tu ? Qu'entends-tu ? Que peux-tu sentir (l’odeur de la mer par exemple) ? Que peux-tu ressentir (le sable sous tes pieds, le vent sur ton visage) ?


Pratique de l'exercice physique

Cela augmente ton rythme cardiaque et libère des endorphines qui te font te sentir bien. La course à pied, le vélo, la gymnastique, le skateboard, la natation ou les sports d'équipe sont tous d'excellents exercices. Choisis-en un que tu aimes et construis ton programme d'exercices autour de celui-ci.


Avoir des pensées équilibrées

Si tu te surprends à avoir une pensée négative ou à t'inquiéter tout le temps, par exemple : "Je vais échouer à tous mes examens parce que je suis stupide". Efforce-toi de penser de manière plus équilibrée ou positive, par exemple : "Si je travaille dur, j'aurai de bons résultats à mes examens". Chaque fois que tu remarques que tu as à une pensée négative, arrête-toi et dis-toi la pensée positive.






Comments


bottom of page