Qu'est-ce que la mentalité de croissance ?

La mentalité de croissance consiste à penser que l'intelligence d'une personne peut être accrue ou développée avec de la persistance, des efforts et de l'apprentissage. Les personnes qui ont une mentalité de croissance pensent qu'elles sont capables d'apprendre presque n'importe quoi si elles travaillent dur et acceptent les échecs et les défis comme des occasions de se développer.


Carol Dweck, professeur de psychologie à l'université de Stanford et auteur du livre "Mindset : The New Psychology of Success", est une chercheuse de premier plan dans le domaine de la réussite et du succès. Les recherches de Carol Dweck sur l'état d'esprit portent sur la mentalité de croissance et la mentalité fixe, ainsi que sur leur impact sur la réussite et le succès.

"Dans une mentalité de croissance, les gens croient que leurs capacités les plus fondamentales peuvent être développées par le l'application et le travail. Le cerveau et le talent ne sont que le point de départ. Cette vision crée un amour de l'apprentissage et une résilience qui sont essentiels pour de grandes réalisations" - Carol Dweck.

Au contraire, la mentalité fixe est la croyance qu'une personne a une quantité prédéterminée d'intelligence, de compétences ou de talents.

"Dans une mentalité fixe, les gens croient que leurs qualités fondamentales, comme leur intelligence ou leur talent, sont simplement des traits fixes. Ils passent leur temps à documenter leur intelligence ou leur talent au lieu de les développer. Ils croient également que le talent seul crée le succès - sans effort" - Carol Dweck.

Pourquoi la mentalité de croissance est-elle si importante dans l'apprentissage ?


Le fait qu'un élève ait une mentalité de croissance ou une mentalité fixe a un impact direct sur sa façon de relever les défis scolaires.


Un élève ayant une mentalité de croissance acceptera les défis et persévérera pour réussir. Il abordera l'apprentissage et les défis avec une attitude de "je ne maîtrise pas encore". Il acceptera ses erreurs et ne se découragera pas facilement.


Un enfant avec une mentalité fixe peut ne pas s'engager dans le processus d'apprentissage, croyant que les défis auxquels il est confronté sont dus à un manque de talent naturel, de compétences ou d'intelligence. Il abordera l'apprentissage et les défis avec l'attitude "je ne suis pas bon à ça".


Bien sûr, nous avons tous des habilités différences et nos processus cognitifs varient, mais il est important de reconnaître que les personnes qui accomplissent beaucoup et réussissent font preuve de ténacité et de discipline. Leur apprentissage est le résultat de leur travail acharné, et non d'un simple talent naturel.



La mentalité de croissance à l'école

Lorsque les éducateurs abordent l'enseignement et l'apprentissage avec une attitude de croissance, ils permettent à leurs élèves de grandir et de devenir des apprenants plus profonds. Les enseignants qui ont une mentalité de croissance croient au potentiel de chacun de leurs élèves. Ils aident chaque élève à grandir en tant qu'apprenant en comprenant qu'avec des efforts et de la persévérance, tous les élèves peuvent réussir.


Malheureusement, le système traditionnel a souvent tendance à fournir aux élèves une stratégie pour résoudre un problème sans connaître ou reconnaître leurs propres stratégies intuitives pour résoudre le problème. Lorsque nous faisons cela, nous disons à l'élève, sans le savoir, "tes idées ne comptent pas vraiment, fais-le comme le professeur te dit de le faire".



Encourager la mentalité de croissance

Pour encourager un enfant à adopter un état d'esprit de croissance, il est important que les éducateurs et les parents reconnaissent le processus et les efforts fournis par l'enfant plutôt que de se contenter de reconnaître les résultats et la réussite. Carol Dweck appelle cela "faire l'éloge du processus".


Voici quelques mots et phrases qui favorisent l'état d'esprit de croissance : "Tu n'as pas encore réussi à résoudre ce problème", "Tu as utilisé plusieurs stratégies pour résoudre ce problème", et "Les erreurs t'aident à apprendre".


Lorsque les enseignants félicitent les élèves pour leur seule intelligence ou leur talent, ceux-ci réagissent souvent en ne prenant pas de risques dans leur apprentissage, ce qui limite leur croissance. En revanche, lorsque les élèves sont fiers de leurs efforts et de leur travail plutôt que de leurs résultats, ils sont plus disposés à faire des erreurs, à accepter des défis et à grandir en tant qu'apprenants.


"Chaque mot et chaque action peut envoyer un message. Ils indiquent aux enfants, aux étudiants, ou aux athlètes comment ils doivent se percevoir. Il peut s'agir d'un message d'état d'esprit fixe qui dit : Tu as des traits permanents et je les juge. Ou bien il peut s'agir d'un message de croissance qui dit : Tu es une personne en développement et ton développement m'intéresse.
Louer l'intelligence des enfants nuit à leur motivation et à leurs performances. Les parents pensent qu'ils peuvent donner aux enfants une confiance permanente - comme un cadeau - en louant leur intelligence et leur talent. Cela ne fonctionne pas, et a même l'effet inverse. Cela amène les enfants à douter d'eux-mêmes dès que quelque chose est difficile ou que quelque chose ne va pas. Si les parents veulent faire un cadeau à leurs enfants, la meilleure chose qu'ils puissent faire est de leur apprendre à aimer les défis, à être intrigués par les erreurs, à apprécier l'effort et à continuer à apprendre. Ainsi, leurs enfants n'auront pas à être esclaves des louanges. Ils disposeront tout au long de leur vie d'un moyen de construire et de réparer leur propre confiance."


Le livre de Carol Dweck n'existe pas en français mais en voici les principaux enseignements :


1. Se concentrer sur l'apprentissage plutôt que sur la réussite


Lorsque vous vous concentrez sur une mentalité de croissance, vous acceptez les choses qui vous semblent menaçantes : les défis, les luttes, les critiques et les revers.


En acceptant les difficultés, vous vous ouvrez à la pleine réalisation de votre potentiel et de tout ce que vous pouvez être. Au lieu de dépendre de la chance ou d'un talent inné, vous vous concentrez sur le développement de vos compétences et de vos capacités, et sur les leçons à tirer de vos efforts.



2. Vous pouvez changer votre état d'esprit


Même si vous avez actuellement une mentalité fixe, vous pouvez décider d'en changer.

"La mentalité est une partie importante de votre personnalité, mais vous pouvez en changer. En ayant connaissance de l'existence des deux mentalités, vous pouvez commencer à penser et à réagir différemment. Les gens me disent qu'ils commencent à s'apercevoir qu'ils sont dans les affres de la mentalité fixe - laisser passer une chance d'apprendre, se sentir étiqueté par un échec ou se décourager lorsque quelque chose demande beaucoup d'efforts. Puis ils passent à l'état d'esprit de croissance, en s'assurant de relever le défi, de tirer les leçons de l'échec ou de poursuivre leurs efforts. "


3. L'état d'esprit de croissance vous permet d'aimer ce que vous faites


Avec une mentalité fixe, vous visez et aimez le résultat : le score, la note, le succès. Avec l'état d'esprit de croissance, vous aimez le processus et la croissance. Plus que la destination, c'est le chemin qui vous motive.

"L'état d'esprit de croissance permet aux gens d'aimer ce qu'ils font et de continuer à l'aimer malgré les difficultés. Les athlètes, les chefs d'entreprise, les musiciens ou les scientifiques à l'esprit de croissance aimaient tous ce qu'ils font, alors que beaucoup de ceux à l'esprit fixe ne l'aiment pas.

De nombreuses personnes à l'esprit de croissance n'avaient pas prévu d'atteindre le sommet. Ils y sont arrivés parce qu'ils ont fait ce qu'ils aimaient.



4. L'état d'esprit de croissance fait que cela en vaut la peine, quel que soit le résultat


Avec l'état d'esprit fixe, si vous ne gagnez pas, vous perdez. Mais avec l'état d'esprit de croissance, le voyage est la récompense, même lorsque les choses ne se passent pas comme prévu.

"Dans l'état d'esprit fixe, tout tourne autour du résultat. Si vous échouez - ou si vous n'êtes pas le meilleur - tout a été gâché. L'état d'esprit de croissance permet aux gens d'apprécier ce qu'ils font, quel que soit le résultat. Ils s'attaquent aux problèmes, tracent de nouvelles voies, travaillent sur des questions importantes. Peut-être n'ont-ils pas trouvé le remède au cancer, mais la recherche a été profondément significative.


5. L'aptitude artistique ou sportive peut être développée bien plus que ce que l'on a à la naissance


Ce n'est pas parce que certaines personnes semblent naturellement douées pour quelque chose que d'autres ne peuvent pas le faire, et parfois même mieux avec de l'entraînement.

"La plupart des gens considèrent le dessin comme une capacité magique que seuls quelques privilégiés possèdent, et que seuls quelques privilégiés posséderont jamais. Mais c'est parce que les gens ne comprennent pas les composantes apprenables du dessin. En fait, il ne s'agit pas du tout de compétences en dessin, mais de compétences visuelles. Il s'agit de la capacité à percevoir les bords, les espaces, les relations, les lumières et les ombres, et l'ensemble. Le dessin exige que nous apprenions chaque compétence composante, puis que nous les combinions en un seul processus. Certaines personnes acquièrent simplement ces compétences dans le cours naturel de leur vie, tandis que d'autres doivent travailler pour les apprendre et les combiner."


6. Nous avons tous des intérêts qui peuvent s'épanouir en aptitudes.


Ne laissez pas un état d'esprit fixe vous empêcher de voir ce dont vous êtes capable.

"Le plus souvent, les gens croient que le "don" est la capacité elle-même. Pourtant, ce qui le nourrit, c'est cette curiosité constante, sans fin, et cette recherche de défis. Est-ce la capacité ou l'état d'esprit ? Est-ce le talent musical de Mozart ou le fait qu'il ait travaillé jusqu'à ce que ses mains soient déformées ? Est-ce la capacité scientifique de Darwin ou le fait qu'il ait collectionné des spécimens sans arrêt depuis sa plus tendre enfance ?"


7. Voyez vos relations d'un point de vue de croissance


Vos relations changent lorsque vous laissez tomber vos images idéales et que vous les envisagez sous l'angle de la croissance.


"Imaginez votre relation amoureuse idéale. Est-ce qu'elle implique une compatibilité parfaite - pas de désaccords, pas de compromis, pas de travail difficile ? Repensez-y. Dans toute relation, des problèmes surgissent. Essayez de les voir dans une optique de croissance : Les problèmes peuvent être un moyen de développer une meilleure compréhension et une plus grande intimité. Permettez à votre partenaire d'exprimer ses différences, écoutez-le attentivement et discutez-en avec patience et bienveillance. Vous serez peut-être surpris de la proximité que cela crée."


66 vues0 commentaire