Construire et renforcer la confiance en elles des filles

Dernière mise à jour : 26 mars

Il peut être difficile d'élever des filles ayant une bonne estime d'elles-mêmes. Les réseaux sociaux, les médias nous saturent d'images de femmes "parfaites". Les messages contradictoires, conscients ou non, que la société et que chacun de nous, continuent de véhiculer sur ce que doit être ou ne pas être une fille sont omniprésents.


Mais en tant que parents, nous avons une grande influence, à la fois par ce que nous disons et ce que nous faisons.



1. Donnez l'exemple de l'acceptation du corps.

Les parents ont un impact considérable sur l'image corporelle de leurs filles. Prenez garde à la manière dont vous parlez de votre corps et ne dévalorisez pas votre apparence. Évitez de vous demander si ce pantalon vous grossit devant votre fille.


Faites également attention à ne pas transmettre vos obsessions face à la nourriture. Il est évidemment important d'apprendre aux enfants quels sont les aliments à favoriser et ceux à éviter pour leur santé. Il faut cependant veiller à ne pas associer la nourriture et votre comportement par rapport à elle dans un rapport moral malsain. Ne vous blâmez pas parce que vous avez repris de la pizza. Ne vous privez pas de dessert en conséquence. Non, vous n'êtes pas "mauvais(e)" (ou pire) parce que vous avez trop mangé ce soir.



2. Éduquez votre fille aux médias.

Regardez la télévision avec elle et parlez de ce que vous voyez. Aidez-la à développer un œil critique grâce auquel elle pourra décoder et filtrer les messages médiatiques.



3. Ne l'élevez pas pour qu'elle fasse "plaisir".

Encouragez-la à défendre ce dont elle a besoin et ce qu'elle veut. Créez des occasions pour qu'elle utilise sa voix. Demandez-lui ce qu'elle veut, laissez-la faire un choix, puis honorez ce choix.



4. Encouragez-la à pratiquer des sports d'équipe.

Les recherches montrent que les filles qui jouent dans des équipes ont une meilleure estime d'elles-mêmes. Les filles pratiquant un sport d'équipe souffrent souvent moins d'une faible estime d'elles-mêmes parce qu'elles se tournent vers les autres filles pour leur valeur, par opposition à celles qui se tournent vers les garçons pour la validation.



5. Complimentez autre chose que son apparence.

Nous devons faire un effort très conscient pour équilibrer nos compliments sur l'apparence d'une fille avec des compliments sur qui elle est et ce qu'elle réalise. Mettez-vous au défi de faire correspondre chaque compliment que vous faites sur l'apparence de votre fille avec au moins deux compliments sur quelque chose qui n'est pas lié à l'apparence, et faites de même pour les autres filles qui croisent votre chemin, les amies de votre fille, vos nièces, vos collègues, les femmes dans les médias, etc.



6. Aidez-la à acquérir des compétences indépendantes de l'apparence.

Faites-la participer à des activités qui développent un sentiment de confiance, plutôt que de vous concentrer sur l'apparence et l'acquisition de choses. Le sport, le théâtre, la musique, l'art, tout ce qui peut vraiment aider les filles à s'exprimer par les mots ou la créativité ou l'activité plutôt que par leur apparence ou ce qu'elles portent sur elles.



7. Parlez du programme scolaire de votre fille.

Inclut-il une perspective féminine ? "L'histoire est écrite par les vainqueurs", soulignait le journaliste et écrivain Robert Brasillach. Elle est aussi majoritairement écrite du point de vue des hommes. Pensez à toutes les informations perdues.


N'acceptez pas que l'on dise qu'il est normal que les filles soient moins à l'aise en mathématiques que les garçons.



8. Félicitez votre fille pour ses efforts plutôt que pour ses performances.

Mettez moins l'accent sur le résultat et plus sur les efforts et le développement de nouvelles compétences. La maîtrise est ce qui donne de la confiance, et apprendre à tolérer l'échec favorise la résilience.



9. Faites attention aux magazines que vous avez à la maison.

La recherche suggère qu'après avoir regardé un magazine de mode pendant 15 minutes, l'humeur passe de la curiosité et de l'enthousiasme à la comparaison de soi et à la dévalorisation.


10. Ne dénigrez pas les autres femmes.

Et ne laissez pas les garçons et les hommes de votre foyer le faire non plus. Ne laissez pas les enfants se taquiner sur la nourriture ou l'apparence.



11. Les papas

Ne traitez pas votre fille comme une demoiselle en détresse. Lorsque les pères traitent les filles comme si elles étaient des petits êtres fragiles et sans défense, le message est le suivant : "Tu as besoin qu'un homme vienne te sauver". Au lieu de cela, donnez-lui la possibilité et les outils pour changer se débrouiller, pour utiliser sa voix et parler en son nom, pour faire du sport, pour être capable de se relever.


Je pense que la bonne mesure est de se dire : "Si je l'ai fait avec mon fils, je devrais être prêt à le faire avec ma fille".


12. Assurez-vous qu'elle sait que vous l'aimez quoi qu'il arrive.

Elle a besoin de savoir que vous l'aimerez quoi qu'il arrive, quelle que soit son apparence, la façon dont elle s'habille ou quels que soient ses résultats. En effet, même si les enfants dépendent beaucoup de leurs pairs pour obtenir des commentaires à l'adolescence, ce que ses parents pensent d'elle est tout aussi important qu'avant.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout